Situation géographique

Dernière mise à jour le 12 Novembre 2015

Identité

Pays : France

Région : Haute-Normandie

Département : Eure (27)

Canton : Evreux Ouest

Communauté de communes: Grand Evreux Agglomération

Nom : Arnières sur Iton

Code Insee : 27020

Code postal : 27180

Latitude : 48° 59’ 49“ nord

Longitude : 1° 06’ 18“est

Superficie : 12,19 km2

Population : 1614 (en 2013)

Densité : 132 hab/km2

Le relief

Le relief d’Arnières sur Iton se compose de trois éléments. Le premier est le fond de la vallée. C'est un espace ouvert traversé par l'Iton qui serpente à travers de vastes prairies parfois inondables et le long duquel se répartissent plusieurs hameaux : Chenappeville, le Moussel, la Grenouillère et Bérengeville Ia Rivière. Cette large vallée a facilité le passage de la ligne de chemin de fer reliant Paris à Cherbourg qui fut d'abord mise en service jusqu'à Caen en 1855. Le deuxième espace correspond aux côtes terminant le plateau du Neubourg. C'est une pente boisée, plutôt abrupte, traversée par des sentes qui offre de jolis points de vue sur la vallée, comme ceux du Belvédère, à Saint Sébastien de Morsent, ou du château de la Musse qui se situe, tout comme une partie de l'hôpital, sur le territoire d'Amières. La partie basse de cette pente a enfin facilité le percement de la route de Conches en 1838 et favorisé une urbanisation linéaire le long de la Côte aux Buis, du Four à Chaux et de la Côte Saint-Laud. Le dernier élément est le plateau d'Évreux, entièrement boisé, sauf au débouché de la Gueule du Val qui conduit aux Champs Loret, à la Friche et à la Vallée Tempé. L’ensemble forme une vaste clairière en pente douce à une altitude moyenne de 90 mètres. Cet espace a été défriché au moyen âge. Il a facilité le développement du village en bordure de la route de Breteuil qui épouse très imparfaitement le tracé de la voie romaine qui conduisait d'Évreux à Condé sur Iton.

Texte emprunté à l’ouvrage de Pierre Molkhou « Le Secret des lieux »